Alors que j’avais pris une journée pour être tranquille (j’ai pu faire le ménage dans ma maison en musique et sans être dérangée, wahouuuu, The chance !!! Et même me prendre un bain avant d’aller chercher les loupiots à 16h30 à l’école !!! Un peu courte la journée de repos quand même !),

Alors que je venais de terminer un livre « reboosteur » vu chez zen et à croquer,

Photos 12696

 

Alors que j’ai pu voir ma copinette Anyuka samedi après-midi et que nous avons même eu la chance de pouvoir discuter un peu sans être trop interrompues,

Alors que ma moitié a pris un des garçons pour me soulager dimanche après-midi,

Alors que...Une grosse colère a éclaté dimanche soir et est sortie de mon corps ! J’étais arrivée à saturation, au maximum de mon stress et j’ai explosé. Mais comme je ne suis pas violente « physiquement » avec les gens, je me suis rabattue sur le « matériel », résultat de la colère : mon téléphone portable cassé, le téléphone portable de Rémy cassé et les jouets de Yohan passés par-dessus la fenêtre (en ayant pris soin rapidement de vérifier que personne ne se baladait dessous à ce moment là). Il parait que je suis colérique depuis toute petite (mais, ça, c’est ma mère qui le dit et j’ai pris l’habitude de ne plus prendre pour argent comptant ce qu’elle raconte). Toujours est-il que je suis mal, très mal de ne pas avoir pu contrôler mes émotions, mal de ne pas avoir pu sortir cette colère autrement, mal de m’avoir donnée en spectacle (et quel spectacle pitoyable !). Mon Dieu ! Mais que m’arrive t-il ???

Siparhasard-1Et toi, parviens-tu toujours à contrôler tes colères ?