Mon quotidien actuel n'est que speed. Je me réveille le matin, fatiguée. Je prends mon petit déjeuner rapidos avant de réveiller les enfants et là, la course commence sans jamais se terminer. Enfants, maison (3/4 heure top chrono : ménage, lessive, vaisselle, rangement, les chats), trajet en scooter hyper stressant, boulot, des MONTAGNES de boulot, des EVEREST de boulot, des collègues qui n'écoutent pas, des réunions où je suis à deux doigts de partir en pleurant, des repas du midi pris en 10 minutes et paf, le boulot, le boulot et le boulot puis le trajet en scooter hyper stressant, les enfants, le coucher, le repas pris après les corvées de maison à 21h00, seule en 10 minutes et je m'hypnotise devant la télé, amorphe sans voir qu'il est déjà bien tard et qu'il faut que j'aille me coucher parce qu'une nouvelle journée de speed s'annonce demain. Mais avant, je veux du plaisir, de la douceur, du kiffe, alors je me gave de bonbons, de tartines au miel, de chocolat jusqu'à ce que la fatigue soit trop forte et que je finisse par m'écrouler. Magnifique période !

Je déteste les journées remplies deux fois trop, le coeur qui bat à 1000 à l'heure, le vite-vite, le "j'ai pas le temps", cette course effrénée, ces journées qui passent finalement tellement vite qu'on a pas les temps de les savourer, je hais ça. C'est tout ce que je déteste. C'est tellement grotesque au fond. Pourtant malgré moi, je suis pris dans ce tourbillon là et je m'épuise, je me consume comme une allumette, j'étouffe, je suffoque. J'attends que cette période se termine parce que je sais au fond qu'il y a une fin qui se traduira par deux semaines de bol d'air à la montagne en famille à Pâques... C'est loin Pâques ! J'en peux plus ! J'en ai marre de cette société "du vite", du "rempli ", du "gagnant", du "performant" ! Ca n'a pas de sens !

1901333_678332835559861_1677185249_n