Ce matin, dans la maisonnée, j’annonce haut et fort à mes garçons :

« Aujourd’hui les garçons, c’est la fête des Colette » (pourquoi je dis ça, je ne sais pas bien, surtout que je ne connais aucune Colette)

Yohan me questionne :

« C’est quoi la fête des Colette ? »

« Bien, c’est le jour de la fête de toutes les dames qui s’appellent Colette ! »

« Ah ok ! »

« Donc, aujourd’hui, à chaque fois que tu rencontreras dans la rue une Colette, tu lui diras : Bonne fête Colette !!! Mais si par exemple, tu rencontres une 'Jeannine', ben là, tu ne peux pas lui dire : bonne fête Colette ! »

« Pourquoiiiii Maman ? »

« Ben, elle s’appelle Jeannine, elle s’appelle pas Colette ! »

Sur ce, Rémy (le papa) s’approche de moi, me fait un bisou et me dit : « bah, bonne fête Colette alors !»

Ce à quoi je réponds : « Ah merci Colette ! »

 

Les garçons : « ?????!!!!!! »

 

Voilà, comment embrouiller les garçons avec une histoire de «Colette ».

 

Désolée…

Colette

 

(Petite précision : Attention, je ne participe à aucun jeu me demandant d'écrire 11 fois Colette dans un post de mon blog, euh pardon, 12 fois du coup !).